Fluorine - Le Rançon en danger

Le Rançon est en danger

Nous avons acquis la certitude que le Rançon sera fortemement impacté par la création d'une mine de Fluorine sur le plateau d'Antully :

- par le prélèvement de 400 000m3 d'eau sur une ressource déja fragilisée par les épisodes de sécheresse à répétition

- par la carrière d'extraction et tous les éléments chimiques naturels qui vont être libérés par les tirs de mine

- par les déchets de l'usine qui vont être remis en tas au fond de la carrière à 250m de l'étang du Martinet qui alimente le Rançon

- par le rejet de l'usine, qui aux dernières nouvelles, se fera directement dans le Rançon via le ruisseau de Fontaine Mollaine. C'est un véritable réservoir biologique (écrevisses à pattes blanches, invertébrés, truites de souche,..) qui va être saccagé.

Nous ferons tout ce que nous pourrons pour empecher ce massacre.


 

7 fevrier 2017 ARRET DU PROJET DE MINE

La société Garrot-Chaillac a annoncé dans la presse qu'elle mettait à l'arrêt son projet de création d'une mine de fluorine sur le plateau d'Antully.

Les raisons invoquées sont la rentabilité du projet suite à la baisse des cours des matières premières et le manque de moyen (investisseurs) pour monter les installations d'exploitation.

Mais cette situation peut évoluer à tout moment, aussi nous resterons très vigilants sur ce dossier.

 

24 juin2016 Réunion d'information sur les dangers du fluor

Autun Morvan Ecologie a organisé une conférence sur les dangers du fluor.

Animée par Phillipe Perrin, tous les aspects du fluor présent dans notre vie quotidienne ont été abordés.

Le fluor vanté comme bienfaiteur à une certaine époque, devient vite indésirable lorsque l'on dépasse les doses assimilables par l'organisme. Ces effets malsains deviennent un problème majeur de santé, car il est de plus présent dans notre quotidien : dentifrice, ustensile de cuisine, bricolage, revêtement,.....

L'exposé très complet et très didactique a été suivi par une bonne assemblée.

 

27 avril 2016 Réunion d'information à Broye

Cette nouvelle réunion d'information organisée par le groupement, visait à informer les habitants des vallées du Mesvrin et du Rançon.

Le Maire de Broye que nous avions rencontré en début d'année et les marcheurs de l'AMUR nous ont demandé de présenter notre vision du projet et nos arguments. Pour ce faire le Maire de Broye a mis gracieusement la salle des fêtes à disposition du groupement et nous l'en remercions.

Le besoin d'informations du public sur ce projet se fait sentir car c'est une assemblée de 150 personnes qui a assisté à la présentation et qui a pu poser des questions à laquelle nous avons répondu sur la base de nos connaissances du dossier. Des questions de tous ordres ont été posées, techniques, environnementales, financières...

Par contre il y avait peu d'élus dans l'assistance, en particulier pas beaucoup de Maires de la vallée du Mesvrin.

Du côté du dossier la chape de plomb de la part de Garrot-chaillac et des services de l'état est toujours en place.

Garrot-Chaillac qui a rendu visite à l'aappma la semaine avant l'intervention à Broye, voudrait bien communiquer mais comme nous "déformons" leurs informations, il ne veulent plus nous en donner !! En résumé GC voudrait bien savoir ce que nous pensons de leur projet mais sans rien nous dire !!! Y aurait-il des choses importantes, bonnes ou mauvaises, dans le résultat des études ?

La seule information nouvelle que nous avons eu concerne le nieme report du dossier. Peut-être que le dossier va être reporté définitevement ?

La presse en a parlé avec encore un bon article d'E. Mondolini : http://montceau-news.com/saone_et_loire/311665-la-mine-de-fluorine-a-antully-2.html

Le JSL, avec un bon article de Guy Lenhry en a fait écho ici : http://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2016/04/30/mine-de-fluorine-a-antully-un-projet-d-exploitation-qui-n-en-finit-pas-d-inquieter       mais avec comme toujours un petit rappel d'E. Boutray sur le projet de l'entreprise.

 

5 février 2016 Réunion d'information à Autun

Le groupement des associations a organisé une nouvelle réunion d'information à Autun. C'est Autun Morvan Ecologie qui a pris en charge l'organisation matérielle de la soirée.

80 personnes ont suivi la présentation du dossier et des arguments développés par les associations du groupement avec un exposé très complet réalisé par P. Perrin d'AME sur les risques pour la santé, en particulier par la présence dans les rejets et dans les déchets de la carrière d'éléments comme le Fluor, le Plomb et l'Arsenic.

A la suite de la présentation, de nombreuses questions ont été posées par l'assistance.

Présents dans le public, des futurs riverains de cette mine, si cela se réalise; ont exprimé leur colère face aux risques et au peu de considération de la part de la société pétitionnaire.

Certains échanges ont été vifs mais courtois, en particulier avec une personne qui a de toute évidence un intérêt particulier à ce que ce projet se fasse !!

Le nombre de questions de tous genres posées, a mis en évidence le besoin d'informations claires et précises de la population. Beaucoup de gens attendent autre chose que de la publicité pour le charisme de l'entreprise Garrot-Chaillac.

Mr Guise représentant local de la Sté Garrot-Chaillac était présent dans la salle. Il n'a fait aucun commentaire. Dommage cela aurait été l'occasion d'avoir un débat contradictoire.

Enfin  nous retiendrons l'analyse d'un ingénieur des mines présent dans l'assistance. En effet favorable par principe aux mines et carrières, cette personne nous a indiqué que la proximité de la ressource en eau et que la capacité limitée de Garrot-Chaillac à gérer financièrement tout incident rendaient ce projet dangereux pour la collectivité.

Vous trouverez ici la présentation de l'aappma

La presse en a parlé :

Montceau-news;    Autun Info;   JSL

 

13 octobre 2015 Réunion d'information au Creusot

La salle de la Maison des associations Guynemer était pleine à craquer, preuve s'il en est que ce sujet intéresse les Creusotins et bien d'autres citoyens.

C'est CM Terreco qui s'est chargé, avec le soutien des autres associations du groupement, de préparer et d'animer cette réunion. La présentation complète et bien animée a permi à tous les présents de se faire une idée concrete du projet et des risques qu'il comporte.

Les nombreuses questions qui ont suivi l'exposé sont le reflet d'un manque certain de connaissance du projet. La communication parcellaire faite par GC dans le JSL ne suffit pas à satisfaire le besoin de connaissance du dossier. A la suite de cette réunion, nous avons été sollicité pour renouveller cette présentation dans d'autres lieux ou communes.

De nombreux elus dont D. Marti, JM Hyppolite,.. ont participé à cette réunion et ont confirmé leur position sur l'incompatibilité d'un tel prjet avec la ressource en eau potabilisable.

 

22 septembre 2015 Réunion d'information au Creusot

De nombreuses personnes du Creusot nous interrogent sur le projet de création d'une mine de fluorine à Antully et sur l'impact éventuel sur l'eau potable du Creusot. Aussi comme Garrot-Chaillac ne se presse pas pour informer toutes les populations concernées par le projet, le collectif qui regroupe les associations mobilisées par ce projet a décidé de faire une réunion d'information au Creusot. Celle-ci aura lieu :

Le 13 octobre, à 20H, Maison des associations Guynemer, 3 rue Guynemer LE CREUSOT

L'affiche a télécharger et à diffuser

16 septembre 2015 Garrot-Chaillac prélève 40t de roches dans l'ancienne carrière du Marquisat

Le 29 mai la société Garrot-Chaillac (GC) nous explique en réunion publique qu'elle va prélever 40t de roche pour faire des essais de process en Autriche afin, si c'est possible, de supprimer le rejet de l'usine, celle-ci fonctionnant ainsi en circuit totalement fermé.

Le 14 septembre nous découvrons dans un tout petit encart la parution d'un arreté préfectoral (AP) d'autorisation de prélèvement de 40t de roche. Impossible de se procurer l'AP par contre les travaux débutent le 16 septembre. Avec des représentants des associations du collectif nous nous rendons sur place.

Deux énormes pelleteuses à chenille sont là en train de dépecer la roche. Sont présents des responsables de Garrot-Chaillac et un représentant de la DREAL. Le représentant de la DREAL nous explique qu'il est là pour vérifier la bonne application de l'AP fantome. Il nous le montre mais comme les copies sont rares dans les services de l'état, il ne peut nous en laisser un exemplaire.

Questionné sur le projet et les discusions en cours avec GC, le représentant de la DREAL nous répond que le projet n'existe pas et qu'il n'a aucune information. On se fiche ouvertement de la figure des associations.

Au cours des discussions avec un représentant de GC, on apprend qu'en fait le but des essais qui vont être fait avec cette roche est de présenter des échantillons de la Fluorine à l'état de produit fini à des clients potentiels !

Devant de tels agissements de la part de Garrot-Chaillac et des services de l'état, nous avons vraiment toutes les raisons d'être  inquiets sur les conséquences d'un tel projet sur l'environnement au sens large du terme.

 

Nous serions curieux de savoir ce qu'a prévu l'AP sur le traitement des fuites hydrauliques des engins. On devrait retrouver celle-ci rapidement dans le réservoir du Martinet alimenté par le ruisseau des Baumes qui passe à 20m du chantier. L'eau potable du Creusot va dans quelques temps avoir un gout de pétrole !

Allez, à votre santé ..


20 juin 2015 Inauguration de la nouvelle station d'eau potable de la Couronne au Creusot

L'inauguration de cette nouvelle station d'eau potable est un évènement important dans la gestion de l'eau de l'eau de la zone nord de la CUCM.

Outre le coût de cette installation qui va peser sur les finances des consommateurs, cette nouvelle installation marque un changement technique important dans l'approvisionnement en eau potable du Creusot et des environs. En effet cette installation remplace les deux anciennes usines de la Couronne et de la Marolle. De fait toute l'eau brute utilisée dans la potabilisation de la zone nord provient du seul captage du Pont d'Ajoux et par la même des seuls réservoirs du Martinet, de la Noue et du Haut-Rançon.

Est-ce cela qui a fait prendre conscience à nos élus de la région Creusotine de la vulnaribilité de la ressource en eau du Creusot du fait du projet de mine de fluorine ?

Toujours est-il qu' André Billardon et Phillipe Baumel ont exprimé au cours de cette inauguration leurs craintes auprès du préfet de l'impact d'une mine de fluorine dans la zone de captage de l'eau portable du Creusot. Pour ces élus ce projet est incompatible avec la ressource en eau du Creusot.

 


 

29 mai 2015 Réunion publique de Garrot-Chaillac à Antully

Une réunion publique de présentation du projet de Garrot-Chaillac a eu lieu à la salle des fètes d'Antully. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce projet intèresse beaucoup de personnes et pas que les habitants d'Antully. Environ 300 personnes ont participé. Côté officiel on pouvait noter la présence de la sous-préfète et du Maire d'Antully de services de l'état comme l a DREAL mais pas d'élus de la CUCM hormis la présence de PE Graffard conseiller municipal du Creusot et membre de Terreco. Beaucoup de questions ont été posées au cours de la présentation de Garrot-Chaillac. Côté réponses l'entreprise a précisé certains points évoqués mais pas de grandes révélations. Les seules certitudes concernent les riverains qui pour les plus proches vont se trouver à 60 m de la carrière! bruit, poussière, vibration,... vont être le quotidien de ces habitants d'Antully si ce projet abouti.

Toujours des interrogations sur la qualité des rejets, sur la position du rejet, sur la ressource en eau, sur l'impact de la carrière sur le Martinet, sur les ruisseaux,....

L'implication et l'écoute de Mme La Sous-Préfète a permi d'obtenir la mise à disposition des dossiers aussi vous pouvez consulter :

Le dossier de la présentation faite par Garrot-Chaillac  en suivant ce lien.

Le fameux dossier fantôme du BRGM en suivant ce lien.

Vous pouvez consulter le dossier technique du collectif en suivant ce lien :

http://aappma-de-marmagne.e-monsite.com/medias/files/dossier-technique-collectif-2015-05-17.pdf

 


 

17 décembre 2014

La création d'une carrière de Fluorine sur le plateau d'Antully va-t-elle mettre en danger le Rançon un des meilleurs affluents du Mesvrin ?

Depuis maintenant 3 ans la société Garrot-Chaillac travaille sur un projet de création d'une carrière de Fluorine sur le plateau d'Antully entre les hameaux des Baumes et du Château Pigenat.

Implantation :

Le site comprendra une carrière d'extraction de la roche située à proximité du hameau des Baumes juste au dessus de l'étang du Martinet et à une distance de 250m de celui-ci et une usine de traitement du minerai qui devrait s'implanter vers le Château Pigenat.

 

Le procédé de fabrication :

Le minerai sera extrait de la carrière jusqu'à une profondeur de 15m à coup d'explosif et transporté par camion-chargeur jusqu'à l'usine.

A l'usine le minerai sera broyé et amené à l'état de "fines". La fluorine sera extraite de cette fine au moyen d'un bain comportant des produits chimiques permettant la floculation en surface de la Fuorine. Cette dernière sera récupérée par écrémage et mise en silo (tas ?) pour égoutter le produit fini. La fluorine sera ensuite transportée par camion jusquà Chalon-sur-Saône.

A la sortie de l'usine, Les boues non exploitées(80%) seront remises dans le fond de la carrière avec les roches et terres non utilisées (la couche de minerai de fluorine ne mesure que 4,5m en fond de carrière).

 Nos inquiétudes :

Tout d'abord nous ne sommes pas fondamentalement opposés à ces projets industriels mais le manque d'informations sérieuses (études) et de garanties (études indépendantes) nous fait craindre pour la santé publique, l'environnement en général et la rivière Rançon en particulier.

Le document ci-joint résume toutes nos inquiétudes.

Pour le Rançon nous avons des craintes sur la perte d'eau (400 000m3 seront prélevés dans la carrière donc dans le Martinet) et la pollution des eaux. La pollution pourrait se faire par les différents minéraux concassés (plomb, arsenic,uranium,...) et les boues issues de l'usine de traitement (Fluorine, produits chimiques). 400 000m3 d'eau représente 13% de la consommation de la zone nord de la CCM ou 6 fois la consommation de la commune d'Antully.

Nos actions :

Pour mieux comprendre et appréhender cette problématique, nous nous sommes rapprochés de trois autres associations concernées par ce projet : Autun Morvan Ecologie, CAPEN71 et le Collectif Le Creusot Montceau Territoire Ecologique.

Nous avons rencontré les responsables de Garrot-Chaillac, Mr Marti le président de la CCM, Mr Gillot conseiller général. Les réponses et les garanties nous paraissant insuffisantes, nous avons décidé d'informer la population des risques potentiels.

http://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2014/12/13/les-pecheurs-inquiets-pour-le-rancon

http://www.gensdumorvan.fr/societe/environnement/mine-de-fluorine-dantully-le-collectif-des-associations-environnementales-lance-lalerte.html

http://www.lejsl.com/edition-autun/2014/12/10/eau-et-mine-compatibles


 

Quoi de Neuf ?

Avril 2016 : nouveau succès pour le groupement avec une nombreuse assistance à la réunion de Broye. Cela nous réconforte par rapport à nos efforts pour suivre ce dossier.

Février 2016 : le groupement organise une nouvelle réunion d'information à Autun. L'impact sur la santé sera abordé dans le détail.

Octobre 2015 : la réunion d'information du Creusot a connu une forte participation. Le besoin d'information est marquant. voir ci-joint.

Aout 2015 : Des pêches électriques mandatées par GC ont été réalisées en différents points du Rançon. Les premières observations prouvent que le Rançon est trés riche comme nous le savons, en faune piscicole. Seul Bémol, le ruisseau de Fontaine Mollaine n'a pas été pêché !

Juillet 2015 : au cours de ce mois de juillet le collectif a rencontré des élus du Creusot : P. Baumel, A. Billardon, JM Hypollite et E. Couillerot afin de connaître leur sentiment vis à vis du projet de mine de fluorine. Ils nous ont confirmé leurs vives craintes exprimées lors de l'inauguration de la station EP de la Couronne et trouvent ce projet incompatible avec la ressource en eau du Creusot. De plus la préparation en catimini du dossier par Garrot-Chaillac en prise directe avec les services de l'état et de la préfecture n'est pas pour rassurer.

Le 20 juin 2015 : ce 20 juin a été marqué par l'inauguration de la nouvelle station de potabilisation de la Couronne. Cette nouvelle station marque un tournant dans la gestion de l'eau du Creusot et dans le rapport avec le projet de mine de fluorine. Lire l'article de Creusot-info

Le 29 mai 2015 : malgré les réserves sur le contenu de la présentation de GC parues dans le JSL le matin même, la réunion publique de Garrot-Chaillac à Antully a été très fréquentée. Toutes les tendances se sont retrouvées et ont pu poser leurs questions. A tel point que la réunion a duré presque 4H. Plus de détails ci-contre. Un article complet de Creusot-Info

Le 22 mai 2015 : le collectif a rencontré la presse au Creusot pour faire passer l'information sur le nord de la CUCM. vous trouverez un compte-rendu dans le JSL et un très bon exposé de Creusot-Info ici.

Le 7 mai 2015 rencontre avec  la CCM. La CCM vient de mandater l'ACOM pour réaliser une étude sur le projet et les risques éventuels sur la ressource en eau, domaine de compétence de la CCM.

Le 20 avril 2015 le dossier du BRGM a été rendu public. Dans sa conclusion le BRGM demande, comme nous l'avons fait depuis le début, que soit réalisé un "état initial". Contrairement aux dires de Garrot-Chaillac, toutes les eaux (de surface ou souterraines)des terrains concernés par le projet s'écoulent en direction du Rançon.

Le 14 avril 2015 le collectif et les riverains ont été reçu en Sous-Préfecture à Autun. Nous avons pu présenter notre connaissance du dossier et échanger sur le sujet. Me la Sous-Préfète nous a écouté, mais n'a pas pu apporter plus de réponses à nos interrrogations. Le dossier n'existe pas officiellement aussi il est difficile pour les services de travailler dessus! Néanmoins le rapport du BRGM sera rendu public. Rendez vous a été donné à la réunion publique du 29 mai à  Antully.

Le 29 mars 2015 : toujours pas de réponse du président de la CCM à notre demande de rendez-vous. L'ARS ne veut pas répondre à notre demande de communication de l'étude du BRGM !

Le 6 mars 2015 : des essais de tirs viennent d'avoir lieu dans le champ des Coupes.  Personne n'a été informé, même pas les riverains des Gilots!

Le 5 mars 2015 : rien ou pas grand chose. Aucun retour de Garrot-Chaillac. La CCM interrogée sur l'avancement de l'ACOM le 9 janvier a répondu le 25 février qu'elle s'en remettrait à l'avis de l'ACOM qui va faire appel à un expert indépendant en Hydrologie. Nous allons essayer de rencontrer le président de la CCM.

Le 19 février 2015 : Colloque sur la protection des captages : présent à cette journée technique très intéressante, l'aappma a évoqué le cas de ce projet de carriere de fluorine. Nous nous sommes vu répondre que ce dossier était hors sujet ! De plus le dossier n'existe pas officiellement tant qu'il n'a pas été déposé en préfecture. Néanmoins le représentant de la DREAL nous a indiqué que l'ARS a fait faire une étude au BRGM. Cette étude existe bien, mais à priori elle ne sera pas rendue publique avant 2018 ! Y aurait-il des choses inquiétantes dans cette étude ? Nous allons essayer de nous procurer cette étude.

 Le 14 janvier 2015 : réunion avec Garrot-Chaillac : présentation de Mr Morales nouveau DG. Retard sur l'avancement des études --> dépot du dossier en septembre 2015. Des études complémentaires vont être lancées :  recensement des zones humides; installation de 9 piezzomètres pour connaître le réseau aquifère !! 3 Essais de tir de mines; inventaire des peuplements des forets de l'ONF;.... Une réunion publique est prévue à Antully le 29 mai à 19H. Conclusion le dossier avance au fil des découvertes et retours des uns et des autres. Inquiétant non?

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau